Projet Sport au Féminin: Fin de la formation des entraîneures pour l’obtention de la licence D IHF avec satisfécit !

La formation des entraîneures pour l’obtention de la licence D IHF dans le cadre du projet Sport au Féminin de l’Ambassade de France, a connu son épilogue avec la cérémonie de clôture ce samedi 24 septembre à la Maison du Handball à Hindé. Participantes, formateur et autorités repartent sur des motifs de satisfaction. 

La promesse des participantes 

Roukaya Nikè SALAHOU, représentante des participantes, a dans son allocution remercié l’ambassade de France près le Bénin, pour l’opportunité offerte à travers cette formation et fait la promesse de réinvestir les savoir acquis. « Grande est ma joie de prendre la parole au nom de toutes les stagiaires pour vous dire merci pour cette opportunité offerte à nous par l’Ambassade de France. Nous pouvons dire à présent que nous sommes outillés pour rehausser le niveau du handball béninois. En tant qu’entraîneur engagée et motivée, nous comptons sur les parties impliquées dans ce projet pour qu’es les matériels nécessaires soient mis à notre disposition et un bon suivi pour la réussite du projet. Nous sommes ambitieuse et nous rêvons grand pour notre discipline à nous tous, nous rêvons grand pour notre pays le Bénin.« , affirme t-elle sous les ovations de ses paires.

La satisfaction et l’invite de l’expert Paul Landuré

Paul Landuré, qui a travaillé d’arrache pied et sans relâche durant une semaine avec les 38 participantes sort satisfait et invite les différentes parties prenantes à poursuivre le travail qui vient de commencer. « C’est pour moi le moment d’interpeller la fédération, le ministère, l’Ambassade de France et les autres partenaires de poursuivre cet élan. Il faut solliciter les entraineures qui sont là puisqu’elles sont prêtes à aller au front. Maintenant la balle est dans le camp des autorités béninoises et surtout de la fédération en qui j’ai pleinement confiance car je la sens motivée », a déclaré l’ancien entraîneur de l’équipe junior féminine de France.

Le défi lancé par Sidikou Karimou aux entraîneures 

« Nous voici au terme de la première partie de la formation de nos chères Amazones. Et en écoutant l’expert Landuré, sur les plans de la discipline, de l’assiduité, le comité que je dirige est fière de vous. Je voudrais juste vous dire que c’est maintenant que le plus dur commence. Parce-que c’est un engagement que nous avons décidé de prendre ensemble. Nous n’allons plus nous lâcher. De façon formelle ou non formelle nous avons aujourd’hui un point focal qui est d’ailleurs la marraine de votre promotion (Solange Adegnika, assistante de Paul Landuré durant la formation, Ndlr) », affirme-t-il d’abord. 

« Comme l’a dit l’expert formateur (Paul Landuré, ndlr), on a essayé de faire une évaluation, nous attendons de vous près de 2000 et 3000 athlètes que vous allez nous former dans toutes les contrées du Bénin, de tous les âges pour qu’ensemble nous puissions bâtir ce que nous avons commencé. Nous comptons beaucoup sur vous, c’est pourquoi on ne vous forme pas pour entraîner uniquement que des filles mais aussi des garçons.« , poursuit Sidikou Karimou, le président de la FBHB. 

Les 38 participantes ont reçu leurs attestations de participantes en plus de deux ballons. Il convient de souligner la présence du président de la Confédération Africaine de Handball à cette cérémonie.

READ MORE

Projet Sport au Féminin : La formation des entraîneures pour l’obtention de la licence D IHF démarre dans la convivialité

Ce lundi 19 septembre à la Maison du Handball à Hindé, la formation des entraîneures pour l’obtention de la licence D IHF a démarré dans une très belle ambiance. Il s’agit de la quatrième activité de la fédération béninoise de handball dans le cadre du projet Sport au Féminin initié par l’Ambassade de France, copiloté avec le ministère des sports et sur financement du Fonds de Solidarité pour les Projets Innovants. 

Paul Landuré, fier de se mettre au service de la junte féminine volontaire 

Sous les ordres de l’expert de la Fédération Internationale de Handball Paul Landuré, les 36 stagiaires durant une semaine vont bénéficier des connaissances et de l’expertise du formateur. Membre de la commission des entraîneurs et des méthodes de l’IHF,  lors de la cérémonie d’ouverture de ladite formation , a affiché sa joie face au grand nombre de participantes et se dit prêt à donner le maximum de lui pour les aider à atteindre leurs objectifs. « Je suis particulièrement impressionné par cette opération mise en place ici au Bénin… J’ai participé, début 2018, aux prémices de cette opération. Donc, voir aujourd’hui concrétiser avec autant de femmes motivées et prêtes à participer au développement du sport au Bénin, c’est vraiment une grande joie de participer. C’est une fierté et une grande responsabilité pour moi de vous donner le maximum de mon expérience. Aussi, vous aider à construire  l’avenir du handball béninois », a déclaré l’ancien sélectionneur des U-20 féminins de la France. « A l’issue de cette formation, nous voudrons que nos entraîneures puissent être en mesure d’apporter aux classes sportives et aux clubs dont elles sont responsables, d’autres compétences et dynamismes de formations. Avec ce type de formation et la structure plus régulière qui l’accompagne, je suis convaincu que le Bénin aura prochainement des équipes nationales de jeunes beaucoup plus compétitives », poursuit -t-il. 

L’invite de Sidikou Karimou aux stagiaires 

« Nous sommes réunis ce matin pour continuer tout ce qu’on avait commencé depuis Grand-Popo notamment la formation sur le gestion administrative. On a fait les tournois de zone, aujourd’hui, nous sommes réunis pour la formation des entraîneures. Tout ceci n’aurait pu être possible sans la participation de personnes à qui je dis un grand merci… Aux stagiaires, je voudrais vous dire que c’est une superbe opportunité d’avoir Paul Landuré comme expert et formateur. Tirez-en le maximum car nous attendons beaucoup de vous. Le plus gros boulot vous revient. Vous aviez toute cette semaine pour semer ce qui sera pour nous les prochaines années les belles pages du handball béninois, affirme Sidikou Karimou, le président de la fédération béninoise de handball. 

Camille Baumann salue le dynamisme de la Fédération Béninoise de Handball

« Je suis très heureuse d’être à cette cérémonie de lancement de la formation des entraîneures en licence D IHF. Cette formation s’inscrit dans le cadre du projet FSPI intitulé « Sport au féminin » qui promeut le développement du sport féminin au Bénin en apportant du soutien à trois fédérations….la particularité de ce projet est que les bénéficiaires soient uniquement des femmes. Je pense que le Bénin est le parfait exemple de ce partenariat qui se noue. Le projet sport au féminin est un véritable modèle de ce partenariat qui a été pensé, construit, réalisé de concert avec l’écosystème sportif béninois en partant du ministère des sports aux fédérations. Je pense que cela montre bien et cela témoigne bien de dynamisme de l’écosystème sportif béninois qui a été véritablement souligné par le président, le ministre. Je peux vous dire que le Bénin est vraiment cité en exemple. Je tiens donc à remercier la fédération béninoise de handball pour son excellent travail dans la mise en œuvre de ce projet mais aussi de son engagement au profil de l’égalité de tous dans le handball béninois. Je veux remercier aussi M. Landuré pour son déplacement qui saura vous donner toute les connaissances pour réussir au mieux cette formation. Je souhaite à tous et à toutes une semaine riche sportive », a déclaré Camille Bauman, la représentante de l’Ambassade de France près le Bénin.

Bellarminus Kakpovi formule un vœu 

« C’est un bonheur et un honneur presque inestimable qui m’a conduit ici. Je pense que, d’abord, au nom du ministre des Sports et de tout son équipe féliciter, M. Le président de la fédération béninoise de handball pour la qualité du travail qui est abattu depuis quelques temps déjà. Je dois avouer que c’est l’une des fédérations avec laquelle nous avons un grand plaisir à travailler… Le projet qui nous rassemble ce matin n’est qu’une suite d’une action que nous menons entre l’ambassade de France près le Bénin, le ministère des sports et les différentes associations et fédérations sportives pour la promotion du sport féminin. Je veux croire que vous allez tirer le meilleur de cette formation pour que d’ici quelques mois ou années, qu’on puisse parler du handball béninois sur le toit de l’Afrique comme il fût le cas à une époque. Je serai honoré de voir bientôt une femme entraîneure assise à la tête d’une équipe béninoise pour aller défier une grande nation », a lâché Bellarminus Kakpovi, le secrétaire du ministère des Sports.

Quelques photos de la cérémonie d’ouverture de la formation des entraîneures pour la licence D IHF

FORMATION DES ENTRAINEURS

READ MORE

Projet Sport au Féminin : Paul Landuré (expert IHF) à Cotonou dès ce dimanche pour former les entraîneures

Après la formation en gestion administrative, la phase zonale du tournoi à l’endroit des filles de moins de 18 ans et la formation des arbitres de ligue et des déléguées techniques, la fédération béninoise de handball lance sa quatrième activité dans le cadre du projet sport au féminin appuyé par l’Ambassade de France près le Bénin. Il s’agit de la formation des entraîneures. 

Cette formation aura lieu du 18 au 25 septembre 2022 à Cotonou. Elle sera animée par le Français Paul Landuré, de la Commission des entraîneurs et des méthodes (CCM) de la Fédération Internationale de Handball (IHF). La cérémonie d’ouverture de cette formation aura lieu le lundi 19 septembre 2022. La formation se passera en double volet : une phase théorique et une phase pratique.  

Rappelons que c’est le mardi 31 Mai 2022 à Cotonou, que le ministre des Sports Oswald HOMEKY et l’Ambassadeur de France près le Bénin SEM Marc VIZY ont procédé à la signature d’une convention entre l’Ambassade France et le Ministère des Sports du Bénin dans le cadre du projet FSPI Sport Au Féminin. Le handball fait partie des trois disciplines choisies pour le projet (avec le basketball et l’athlétisme, Ndlr). Ce projet de deux ans vise à favoriser le développement de la pratique sportive féminine au Bénin. Ces trois grandes composantes sont les suivantes :

Composante 1: Appuyer la politique béninoise des sports à développer une stratégie de féminisation de la pratique sportive

Composante 2: Développer l’offre sportive pour les filles et les femmes

Composante 3: Promouvoir la pratique du sport chez les filles et les femmes

READ MORE

Tournoi Sport au Féminin : Clap de fin dans la zone A, Aso Modèle prend la première place !

Le tournoi Sport au Féminin dans la zone A a connu aussi son épilogue hier mercredi 14 septembre 2022 par la petite finale et la grande finale. Flowers termine 3e et Aso Modèle termine sur la haute marche du podium. 

Les deux dernières rencontres du tournoi Sport au Féminin se sont déroulées sous les regards du maire de la ville de Porto Novo, Charlemagne Yankoty, le président de la Confédération Africaine de Handball Dr Aremou Mansourou, le président de la fédération béninoise de handball Sidikou Karimou et son équipe. Academia a courbé l’échine en première heure face à l’équipe de Flowers revancharde après son élimination par Ondo de Pobè en demie finale. Le score de 12-21 a sanctionné cette rencontre.

« Nous sommes venus ici à avec un objectif précis :se qualifier pour la phase nationale. L’essentiel c’était de qualifier l’équipe pour la phase nationale avec les enfants qui viennent de commencer. Nous avons aussi notre manière à nous de les évaluer et je crois qu’elles ont répondu présents.  Physiquement, il reste des choses à corriger mais techniquement elles ont assuré vu leur niveau. L’objectif n’était pas forcément d’être leader de la zone A même si on n’allait pas refuser si cela s’offrait à nous. On a déjà pris goût et nous avons à présent une idée sur nos potentiels adversaires à la phase nationale. Nous allons nous préparer en conséquence.», a déclaré Gildas Zounon, entraîneur de Flowers. 

Pour la finale entre Aso Modèle et Ondo, le spectacle était au rendez-vous. Menant 17-06 à la mi-temps, le club de Porto-Novo a conservé son avantage s’imposant finalement 35-12. Avec 15 réalisations, Zodoganhou C. termine meilleure buteuse de cette finale. «Pour une première participation nos impressions sont bonnes, nous avions fait l’essentiel d’abord qu’avec le résultat de notre premier match on ne s’attendait pas à être à ce niveau mais nous avions travaillé on a revu nos tactiques et ça a donné. Bon pour la phase nationale en décembre nous allons l’aborder avec beaucoup d’espoirs cependant nous devons nous remettre au travail.», déclare Constant Adjibadé, l’entraîneur adjoint d’Ondo.

«Le travail paie toujours. C’est donc le fruit du travail fait. Nous nous sommes préparés pendant longtemps et vous avez constaté cela à travers la performance des enfants. Nous avons eu la chance de connaître l’adversaire.. pour le match d’ouverture vous avez vu ce qui s’est passé donc on a eu le temps d’étudier surtout leur demi-finale face à Flowers et on s’est vraiment préparé…. Nous allons continuer le travail pour ne pas être surpris car nous ne connaissons pas les autres adversaires qu’on aura en face de nous en décembre…», nous a confié Chidjou Waïdi d’Aso Modèle. 

La phase nationale de ce tournoi des jeunes filles organisé par la fédération béninoise de handball avec l’appui de l’Ambassade de France dans le cadre du Projet Sport au Féminin, aura lieu en décembre prochain à Natitingou avec les douze équipes suivantes : 

Zone A
Aso Modèle (Porto-Novo)
Ondo (Pobè)
Flowers CNSS (Cotonou)
Académia (Cotonou)

Zone B
Flambeau SC (Abomey)
Synergie (Bohicon)
ESCUF (Zoungbonou)
ASO Baobab (Lokossa)

Zone C

Espoir (Parakou)
AS Takunnin (Kandi)
ASSEC (Djougou)
Faucons (Natitingou)

READ MORE

Projet sport au féminin – Handball : les arbitres de ligues et déléguées techniques désormais outillées pour le job

Les rideaux sont tombés sur la formation des arbitres de ligue et des déléguées techniques dans le cadre du Projet Sport au Féminin financé par l’ambassade de France au Bénin, ce mardi 13 septembre 2022 à Bohicon à l’hôtel VIGA. Les stagiaires ont reçu leurs attestations de participation sous le signe du travail bien fait.

Organisée par la fédération béninoise de handball (FBHB), avec l’appui de l’Ambassade de France près le Bénin, cette formation des arbitres de ligues et des déléguées techniques est la troisième activité entrant dans le cadre des activités du Fonds de Solidarité pour les Projets Innovants (FSPI). Ceci, après la formation en gestion administrative et le lancement des compétitions zonales. Pendant cinq jours, les participantes chez les arbitres (dont l’âge est limité à 20 ans) et les déléguées (où il n’a pas eu de limite d’âge) ont durant la formation, suivi des cours théoriques et pratiques. Pour la phase pratique de la formation, elles ont eu l’occasion d’officier les matchs du tournoi de handball Sport au féminin de la Zone B à Abomey.

A la fin de la formation, toutes les participantes ont eu droit à une attestation et attendront le stage pratique pour la confirmation de leur grade.

Pour le formateur principal, Jonas Alladé, président de la Commission Centrale des arbitres de la FBHB, ce fut une ambiance inédite. «Nous avons cultivé le savoir vivre en famille. Et c’est dans cette ambiance que nous avons déroulé deux modules notamment la théorie en salle et la pratique au stade. Ces deux parties sont sanctionnées par des tests théoriques et pratiques», dira le formateur qui ajoute être très content du comportement des stagiaires.

Les stagiaires se réjouissent de la formation reçue 

«Nous avons fait le travail pour lequel nous sommes conviées ici et on peut vous rassurer que nous sommes désormais des éminentes arbitres», a laissé entendre la représentante des stagiaires. Elle rassure qu’elles ne sont plus au point zéro. Occasion pour elle de remercier la FBHB pour cette opportunité.

«C’est maintenant que le travail commence. Il ne faudrait pas arrêter le travail», invite le secrétaire général de la FBHB, Calixte Adankpo qui avait à ses côtés le trésorier général Kader Yarou et bien d’autres.

Cap est désormais mis sur la formation des entraîneures qui démarre le 17 septembre prochain à Cotonou et sera animé par un expert IHF, Paul Landuré.

READ MORE

Tournoi Sport au Féminin – Zone B : récap de la première journée avec la double victoire de Flambeau SC

Dans la zone B, le tournoi Sport au Féminin a effectivement démarré. Trois rencontres se sont jouées. On note la double victoire de Flambeau Sporting Club d’Abomey et le succès d’Aso Baobab.

Sous les yeux de Sidikou Karimou (président de la fédération béninoise de handball), Dr Aremou Mansourou (président de la confédération africaine de handball) et de quelques membres de la fédération béninoise de hanbdall s’est déroulée les trois rencontres qui lancent le tournoi sport au féminin dans la zone B.

En levée de rideau Flambeau SC d’Abomey a obtenu sa première victoire 20-08 devant Synergie HC (06-01 à la mi temps). Guedou M. avec 10 buts réalisations termine meilleure buteuse du match.

Pour la deuxième rencontre de la première journée, Ouragan HC de Dogbo courbé l’échine 06-07 devant Aso Baobab. Les deux équipes se sont séparées sur un score de 03-03 à la mi-temps Dansouvi M. du club de Lokossa a plaqué 04 buts et termine meilleure buteuse.

La dernière rencontre de la première journée a opposé Flambeau SC à Olympic HC. Score finale : Flambeau SC 14-06 Olympic HC (10-01 à la pause). AHOMLANTO M. du club d’Abomey termine meilleure buteuse du match avec 4 buts.

Voici le programme de la 2e journée ce dimanche 11 septembre 2022

14h : ESCUF – Ouragan

15h15: Olympic – Synergie HC

16h30: ASO Baobab vs ESCUF

Lieu : Stade Goho d’Abomey

READ MORE

Tournoi Sport au Féminin – Zone A : Flowers et Aso Modèle gagnent d’entrée, le point de la première journée

Le tournoi Sport au Féminin dans la zone A  a effectivement démarré ce samedi 11 septembre 2022 sur le terrain de handball du stade Charles de Gaulle de Porto-Novo. Au total deux matchs ont meublé cette première journée en plus d’une rencontre d’exhibition entre les anciennes gloires de Porto Novo et l’équipe des U-12 d’Aso Modèle remportée par les aînées 14-8 (9-5 à la pause).

Le match d’ouverture a opposé l’équipe féminine des U-18 de Flowers CNSS a celle de Volcan dans le groupe B. Après une première partie terminée sur un score de 08-04, Volcan courbe l’échine sur un écart de cinq buts, soit 18-13. Sinzogan C. (Flowers CNSS) et AHANDESSI E. (Volcan) ont terminé meilleures buteuses de la rencontre avec 6 réalisations chacune. Pour leurs deuxièmes et derniers matchs de groupe, Flowers CNSS et Volcan affronteront le même adversaire, Academia. 

Dimanche 11 septembre 2022 

15h : Volcan – Academia 

Lundi 12 septembre 

14h : Academia – Flowers 

Pour l’autre match de ce tournoi, Aso Modèle de Porto Novo s’est imposée devant Ondo de Pobè sur un score de 29 à 20 (13-08 à la mi -temps). La numéro 10 de Ondo de Pobè, Lawani M. a éblouit la rencontre inscrivant à elle seul plus de la moitié des buts de son équipe (11 buts) terminant ainsi meilleure buteuse du match. Pour leurs deuxièmes et derniers matchs de groupe, Ondo de Pobè et Aso Modèle affronteront Etoile Bleue d’Ikpinlè.

Lundi 12 septembre 2022

08H : Etoile Bleue d’Ikpinlè vs Ondo 

15h30: Aso Modèle vs Etoile Bleue d’Ikpinlè

READ MORE

Sport au Féminin : la formation des arbitres de ligue et des déléguées officiellement lancée à Bohicon !

Démarrée jeudi, 08 septembre 2022 à l’hôtel VIGA de Bohicon, la formation des arbitres de ligue et des déléguées dans le cadre du projet sport au féminin de l’Ambassade de France, a été officiellement lancée samedi, 10 septembre 2022. Ce lancement a été fait par le président de la Fédération béninoise de handball, Sidikou Karimou, le président de la Confédération Africaine de Handball, Dr Aremou Mansourou et quelques membres du bureau exécutif de l’instance en charge du handball béninois.

Après avoir félicité les stagiaires, Sidikou Karimou a demandé aux participantes de continuer le travail une fois dans leur département pour que d’ici deux ou cinq ans, nous puissions avoir des arbitres internationaux. Il leur a rappelé la disponibilité de la Fédération à les accompagner à tout moment. Le président de la CAHB, le Dr Aremou Mansourou, dans son intervention à fait comprendre aux stagiaires qu’elles ont beaucoup de chances à vite accéder aux grades internationaux, car il a opté pour la promotion de la gente féminine au niveau de son institution. Il s’agit donc d’un projet qui entre directement dans le champs d’action de la faitière du handball africain. Et pour finir, il réserve une surprise pour celles qui auront des bons résultats.

Les 12 paires d’arbitres et les 24 déléguées qui participent à cette formation bénéficient de l’expertise du président de la Commission Centrale d’Arbitrage, Jonas Alladé. La personnalité et les qualités d’un arbitre, le maniement de la balle, les gestes, la modulation des coups de sifflets et le déplacement sur le terrain sont ente autres des modules qui agrémentent cette formation en ce qui concerne les arbitres. Pour les déléguées, l’accent est mis particulièrement sur leurs rôles. Les nouvelles règles du handball édictées par l’IHF seront aussi passées au peigne fin lors de cette formation.

A partir de ce dimanche 11 septembre , les participantes feront cours dans la matinée et vont démarrer la phase pratique de leur formation en officiant les matches du tournoi féminin de la Zone B démarré aussi ce samedi 10 septembre. Le stage prend fin le 14 avec les finales dudit tournoi. A la fin de la formation, toutes les participantes auront droit à une attestation et celle qui réussiront aux différents tests auront le grade d’arbitre de ligue sous réserve de la confirmation de la pratique après le stage.

READ MORE

Projet Sport au Féminin : Les jeunes filles à l’école de l’arbitrage au handball dès ce vendredi !

La Fédération Béninoise de Handball (FBHB) avec l’appui de l’Ambassade de France près le Bénin lance la formation des arbitres et des déléguées dans le cadre du Projet Sport au Féminin. Il s’agit de la troisième activité de la FBHB dans le cadre de ce projet innovant après la formation en gestion administrative et le lancement des compétitions zonales. 

Il s’agit d’une formation des jeunes arbitres et délégués femmes. Les participantes chez les arbitres doivent avoir l’âge de 20 ans alors qu’au niveau des délégués, il (l’âge) reste ouvert. L’arrivée des participantes est prévu pour le 8 septembre. La formation proprement dite commence le 9 avec des cours jusqu’au 10 septembre. A partir du 11 septembre, des cours théoriques seront faits dans la matinée et après les participantes vont ouvrir la phase pratique de la formation en officiant les matchs du tournoi Sport au féminin de la Zone B. A la fin de la formation, toutes les participantes auront droit à une attestation et celles qui réussiront les différents tests auront le grade d’arbitre de ligue sous réserve de la confirmation de la pratique après le stage. 

Crédit Photo : Championnat National Scolaire 2022

READ MORE

Tournoi Sport au Féminin – Zone C : Faucons de Natitingou s’offrent la 3è place !

Le match de classement pour la troisième du tournoi Sport au Féminin a livré son verdict dans la zone C. Les Faucons de Natitingou accrochent le podium du tournoi en battant ASSEC de Djougou sur un score de 16-13.

SALEY Seidou (Coach Faucons HC) : « On a voulu aller plus loin dans ce tournoi mais c’est la loi du sport. On est quand-même satisfaits. Parceque c’est une très jeune équipe, c’est leur première participation. Ce résultat nous encourage à continuer le travail.»

 

 

Seidou Hadarou (Coach ASSEC) : « On n’est pas déçus du résultat. C’est des enfants et on a subi beaucoup de difficultés pour les emmener ici. Il y en a dedans qui n’avaient jamais touché un ballon de handball. Moi, je suis très content. Parceque c’est aussi un match sans effet, on est déjà qualifiés la phase. Maintenant, nous allons travailler pour pouvoir remonter le niveau».

READ MORE
  • 1
  • 2