Moov Africa Ligue Pro : Liste des délégués techniques sélectionnés pour les play-offs

La Moov Africa Ligue Pro de Handball entame sa dernière phase dès le 07 novembre prochain dans le cadre des play-offs. Pour cette ultime phase du championnat professionnel, un test écrit de sélection a été organisé par la Commission Centrale d’Arbitrage pour pouvoir dégager les délégués techniques. Ceux-ci ont pour mission d’’assurer du bon déroulement d’un match.

Liste des délégués qui ont réussi au test de sélection pour le play-off :

-RADJI Ganiou ;
-PATINVOH Maximin;
-DOSSOU-YOVO Iréné;
-VIGNON Hubert. 

Rôles des délégués techniques 

Les délégués technique veillent à l’exécution correcte des changements, au comportement des joueurs a l’échauffement, à l’affichage correct des informations sur le panneau d’affichage( temps – score – joueurs exclus – tto). Ils suivent et contrôlent minutieusement le temps de jeu affiché. Ils sont responsables en cas d’erreur de chronométrage. Seul l’officiel décide de la durée valable du match et contrôle que les joueurs frappés d’exclusion temporaire restent sur le banc durant le temps d’exclusion.

De plus, les délégués doivent essayer d’anticiper et d’éliminer tout problème pouvant mener a une réclamation. Toutefois, ils ne sont pas les chefs des arbitres sur le terrain. Les arbitres sont seuls habilités à prononcer une sanction  sur le terrain. Mais, les délègues  peuvent interrompre le jeu et attirer l’attention des arbitres sur une décision prise et qui pourrait être en violation avec les règles du jeu cela n’incluant pas les décisions fondées sur leurs observations( règle 17:11). De la même manière, ils peuvent aussi demander une sanction pour une irrégularité commise  dans la zone de changement. 

READ MORE
Oswald Homeky

« C’est l’une des fédérations les plus sérieuses du Bénin », le clin d’œil d’Oswald Homeky à la FBHB

Le jeudi 27 octobre 2022 au ministère des affaires étrangères, un mémorandum d’entente a été signé entre le Ministère des Sports du Bénin, la Fédération Française de Handball (FFHB) et la Fédération Béninoise de Handball (FBHB) pour le développement de la discipline au Bénin. Lors de la signature de ce protocole d’accord, le patron des sports béninois Oswald Homeky a fait un clin d’œil à la FBHB.  

 

Le ministre des Sports Oswald Homeky se réjouit dans un premier temps de la signature de ce mémorandum et rassure la partie française de tout le sérieux dont fait preuve la fédération béninoise de handball. « Je vous l’ai dit et je veux le répéter, vous pouvez être sûr que vous parlez à des partenaires sérieux. Tout expert que vous allez déployer dans ce pays, tout équipement que vous allez mettre à notre disposition, tout programme que vous allez concevoir avec nous et tout franc que vous allez investir dans ce pays, vous pouvez être certain que tout cela sera géré avec beaucoup de sérieux, avec beaucoup de transparence, avec la conscience que nous avons à profiter de l’expertise de ceux qui ont fait le chemin avant nous pour réaliser le miracle sportif. Nous espérons être aussi pour vous des partenaires crédibles par la qualité de la gouvernance, par le sérieux que nous allons mettre dans la mise en œuvre de ce dont nous aurons convenu et aussi par notre détermination à faire en sorte que vous soyez fier de l’investissement que vous faites dans le pays. Le Bénin est un pays exemplaire aujourd’hui  en matière de gouvernance notamment la gouvernance sportive. Le Bénin est un pays exemplaire aujourd’hui en matière de structuration de son sport mais les performances ne viendront que dans quelques années si nous maintenons le cap. Je veux vous dire que votre investissement personnel et collectif est un investissement sur une terre fertile avec des partenaires qui ont compris les enjeux et qui sont déterminés à avancer. Vous pouvez être certain que dans quelques années, nous allons ensemble pouvoir célébrer les premiers fruits de cet effort que nous faisons.« , a déclaré le patron des sports au Bénin. 

 

Heureux et fier du travail abattu par la fédération béninoise de handball jusque là, le ministre des sports Oswald Homeky a fait un clin d’œil au comité exécutif de l’instance en charge du handball béninois.  « Je veux saisir l’occasion pour féliciter encore la Fédération Béninoise de Handball qui est l’une des fédérations les plus sérieuses de notre pays. Je veux les encourager à poursuivre l’effort qui est en cours. Je n’ai pas de gêne à ce que le monde sportif dans ses commentaires sympathiques considère que la Fédération de Handball est la ‘’Fédération chouchou’’ ou l’une des ‘’Fédérations chouchou’’ du ministre. Je crois que si vous êtes un père de famille et que vous avez un enfant qui est brillant à l’école ou qui est sérieux, lorsque vous venez à la fête de Noel, vous demandez au Père Noel de lui réserver les meilleurs cadeaux. Moi j’ai beaucoup de fierté à travailler avec vous. Nous allons continuer à fournir beaucoup d’efforts. Maintenant que nous avons établi de bonnes bases, maintenant que les questions de formations sur lesquels nous avons un déficit vont être prises en main avec nos partenaires, maintenant que nous allons avancer ensemble sur les différents volets de la structuration d’un véritable Handball professionnel, je crois qu’il ne nous reste qu’à continuer d’être sérieux au travail et nous pourrons tous ensemble être fiers. », conclut-t-il. 

READ MORE

43e Championnat d’Afrique des Clubs Champions : Flowers CNSS connaît ses adversaires !

En marge des Coupes d’Afrique des Juniors et cadets masculins qui se tiennent à Kigali au Rwanda, s’est effectué le tirage au sort du 43e Championnat d’Afrique des Clubs Champions qui aura lieu en Tunisie du 30 septembre au 09 octobre prochain. Flowers CNSS, représentants du Bénin en hommes et en dames,  est désormais fixé sur son sort. 

Chez les dames 

Groupe A
1-Petro Atletico (Angola)
2-FAP (Cameroun)
3-Habitat HBC (Côte d’Ivoire)
4-Flowers HC (Bénin)
5-Handball Club El Biar (Algérie)

Groupe B
1-Primeiro d’Agosto (Angola)
2-DGSP (Congo)
3-TKC (Cameroun)
4-Club du Sport Féminin Moknine (Tunisie)
5-Club Féminin Boumerdès (Algérie)
6-Imo Grasshopper HC (Nigeria)

Chez les hommes 

Groupe A
1-Zamalek(Egypte)
2-Club Africain (Tunisie)
3-FAP (Cameroun)
4-Red Star Oja (Côte d’Ivoire)
5-Mouloudia Club d’Alger (Algérie)

Groupe B
1-Al Ahly (Egypte)
2-Espérance de Tunis (Tunisie)
3-JSK (RD Congo)
4-Flowers (Bénin)
5-Club Es Ain Touta (Algérie)

 

READ MORE

(Exclusivité ) Rock Feliho : « Le handball quand tu goûtes, tu l’aimes »

Rock Feliho, né le 13 août 1982 à Cotonou au Bénin, est un ancien handballeur franco-béninois qui a évolué au plus haut niveau pendant plus de vingt ans. Initialement basé sur des postes d’arrière gauche ou de demi-centre, il s’est peu à peu spécialisé sur les tâches défensives, au point d’être élu à quatre reprises meilleur défenseur du championnat de France. Il a joué en Allemagne et en France notamment au HBC Nantes, le club de ses années glorieuses. Il a accordé un entretien exclusif au site officiel de la fédération béninoise de handball. Lisez plutôt.

Quel bilan personnel pouvez-vous faire de cette carrière que vous avez eue ?

« Je pense que j’ai eu le plaisir de faire une très belle carrière. Tenir pendant 20 ans de carrière, c’est énorme. Il est vrai que quand j’étais plus petit j’avais un espoir de devenir professionnel mais je n’imaginais pas que j’allais tenir aussi longtemps. Ces vingt années ont été belles et magnifiées par mes onze années de capitanat au HBC Nantes. Un club avec lequel j’ai pu progresser et j’ai pu participer à son évolution. C’est une équipe qui est devenue l’un des meilleurs clubs au monde. Cela montre tout l’engagement, la performance et la relation mutuelle qu’il peut y avoir entre ce club et moi. Puisque même après ma carrière, je suis encore totalement partie prenante du club en étant ambassadeur et chargé du marketing et du développement. C’est donc vingt très belles et magnifiques années. Après celles-là, nous allons écrire encore de belles pages mais d’une manière différente. »

Quel a été le moment magnifique dans votre carrière ?

« J’ai eu de la chance mais n’y a pas que la chance. J’ai travaillé pour être performant et vivre des moments incroyables avec le club comme l’obtention du premier titre du club. J’ai aussi été quatre fois meilleur défenseur du championnat de France. C’est une vraie fierté. En club, nous avons vécu des moments vraiment incroyables. Nous avons fini vices champions d’Europe. Nous avons été plusieurs fois vices champions de France. On a décroché une coupe de France, une coupe de la ligue, un trophée des champions. Ce sont des moments incroyables. En plus de cela nous avons créé une ferveur incroyable au point d’avoir aujourd’hui l’un des meilleurs publics de France. Nous avons un soutien populaire et cela est une vraie réussite

 

Que pouvons-nous retenir concrètement de votre nouvelle fonction d’ambassadeur et de responsable marketing  et développement du club ?

Crédit Photo : HBC Nantes

« Le fait d’être capitaine, d’avoir été l’image du club, d’avoir continué à transmettre les valeurs du club notamment le respect, la convivialité, la solidarité. Je n’ai jamais triché quand j’étais sur le terrain et c’est ce qui fait que les gens m’apprécient aussi. Je suis resté le chouchou du public pendant longtemps parce que sur le terrain je ne triche pas. Puisque, j’ai terminé ma carrière, il paraissait essentiel, comme pour mon président, qu’il y ait une suite mais d’une différente manière. Je suis donc ambassadeur du club aujourd’hui et je gère tout ce qui est relation publique. C’est une grande fierté d’être l’image du club. Je participe aussi au développement de l’équipe, à la fois sa stratégie de développement, mais aussi sur sa stratégie de marque comment faire en sorte que le club d’un point de vue extra sportif continue à se développer et à avoir les plus hautes places. C’est cela mon pari. J’en suis très fier »

Crédit Photo : HBC Nantes
Crédit Photo : HBC Nantes

Comment comptez-vous apporter ces expériences et ces connaissances pour le développement du handball béninois ?

Crédit Photo : HBC Nantes

 

« Avec seulement de la communication et la transmission de ce que j’ai appris. Je suis très fier de ce que je suis devenu. Je sais aussi ce que je peux représenter pour beaucoup de handballeurs béninois. Pas seulement pour les handballeurs mais pour la jeunesse béninoise parce que c’est important pour eux d’avoir des gens par rapport à qui ils peuvent s’identifier. Aujourd’hui, la chance est d’avoir une direction et une organisation à la fédération et aussi un ministre des sports qui favorise le développement de la pratique sportive. C’est avec un grand plaisir et  une fierté que je vais transmettre à la fois mes compétences en handball mais aussi ce que j’ai appris en expérience sur comment gérer une carrière. Je vais aussi donner les atouts pour qu’il y ait justement d’autres Rock Feliho à l’avenir

Dites-nous la finalité recherchée à travers le tournoi amical de Nantes des U-16 à laquelle le Bénin est invité et pour lequel vous avez œuvré ?

 

« Je trouve cela génial qu’il y ait pour une première fois une équipe jeune du Bénin  faire un tournoi international avec d’autres joueurs du monde. Je crois que les gamins ne peuvent pas rêver mieux comme première expérience. Cela montre aussi les valeurs de mon club. Le tournoi fête ses dix ans cette année. Je trouvais cela assez symbolique que pour les dix ans, qu’il y ait une participation du Bénin. Je trouve ça génial si je peux contribuer à ce que les gamins vivent une expérience inoubliable. Je suis trop content. Il y a d’autres personnes qui sont au niveau de l’opérationnel et qui font en sorte que l’équipe puisse venir. Ce n’est pas simple, c’est un vrai travail d’équipe. Nous ne pouvons pas faire sans le ministre des sports parce que c’est vraiment primordial. Avec aussi le soutien de la fédération, on sent la volonté du développement du handball béninois et nous allons y arriver. »

Comment pensez-vous accompagner la FBHB ?

« D’abord moi je trouve que c’est une nouvelle équipe qui a de vraies ambitions pour notre sport et pour le handball béninois. C’est ça le plus important et c’est ça qui gagne. Il n’y a pas d’esprit partisan. Le président sait qu’il peut compter sur moi pour contribuer au développement du handball béninois puisqu’ils font déjà preuve de beaucoup d’humilité, d’ambitions, de motivations. C’est donc un grand honneur si je peux aider à ce qu’on se développe de plus en plus. Ce sera avec grand plaisir que je vais apporter ma pierre à l’édifice. Nous sommes sur la bonne voie. »

Quelle serait votre contribution pour le projet des classes sportives ?

Crédit Photo : Géofroid ABALLO

« J’échange avec le ministre des sports Oswald Homeky et aussi Jean Marc Adjovi Boco, le conseiller technique du ministre des sports. Ce sont des amoureux du sport et aussi du handball. Le gouvernement met les moyens pour développer la pratique du sport et cela profite au Bénin. Souvent la problématique, même à Nantes, est d’amener les gens dans notre salle. Après quand ils goûtent ils aiment ça. Le handball quand tu goûtes tu l’aimes. C’est le but certes mais il ne faut pas que dans un souci de développement, on se trompe. Il faudra commencer par la base »

Le nouveau bureau exécutif de la FBHB a pour ambition de ramener ces talents béninois évoluant à l’extérieur. Comment pouvez-vous être utile sur ce point ?

« J’ai une bonne connaissance du milieu du handball en France. La fédération peut compter sur mon œil avisé. »

Mot de fin

« Notre sport (le handball, ndlr) est un très beau sport. Il faut le pratiquer car on peut y avoir de la réussite. Je suis très fier d’être un exemple pour les jeunes handballeurs et les talents que j’ai rencontrés. C’est avec grand plaisir que je retransmettrai des valeurs acquises »

Entretien réalisé par Gaël Hessou 

READ MORE

Moov Africa Ligue Pro : résumé, classements et stats au terme de la phase 2

Du mardi 09 au samedi 13 août 2022 s’est tenue la deuxième phase de la Moov Africa Ligue Pro de handball. Au total 25 rencontres se sont déroulées au Hall des Arts, Loisirs et Sports de Cotonou (HALS). Il convient de retenir que la compétition est montée en intensité au fil de son déroulement. 

Flowers leader invaincu, ADJIDJA devance ASPAC 

Après les cinq rencontres disputées par chaque équipe masculine, il convient de noter que le champion en titre Flowers CNSS est resté leader avec quatre victoires et un match nul. Mais les poulains d’Aimé Sebio ont failli perdre un leur rencontre face à ASPAC (24-24). De son côté, le club des portuaires a concédé une défaite contre ADJIDJA  en dernière journée qui le relègue à la troisième place au détriment de l’équipe des forces armées du Bénin, qui prend la deuxième place et évite Flowers lors de la phase de groupe pour les play-offs. 

 ASPAC et Flowers dictent la loi chez les dames

Chez les dames, c’est l’équipe de Flambeau Sporting Club d’Abomey qui est éliminée en perdant toutes ses quatre rencontres. ASPAC est resté invaincu avec quatre victoires en quatre matchs notamment celle acquise face à Flowers. Adjidja hérite de la troisième place alors que Aso Modèle terminent quatrième. 

Tous les résultats des cinq journées disputées 

Chez les hommes

Meilleure attaque : Flowers avec 155 buts marqués 

Meilleure défense : Flowers avec 119 buts concédés 

Mauvaise attaque : Abo Sport avec 94 buts marqués 

Mauvaise défense : Abo Sport avec 155 buts concédés

 

Chez les dames 

Meilleures attaques : ASPAC et Flowers avec 126 buts marqués 

Meilleure défense : ASPAC avec 86 buts concédés 

Mauvaise attaque :Flambeau Sporting Club avec 77 buts marqués 

Mauvaise défense :Flambeau Sporting Club avec 135  buts concédés

 

LIGUE NATIONALE PROFESSIONNELLE PREMIERE PHASE GROUPEE PV5 DU 13 AOUT 2022

Sont qualifiées pour les play-offs chez les dames : ASPAC, Flowers, Adjidja, Aso Modèle 

Chez les hommes, voici la composition des deux groupes pour les play-offs 

Groupe A : Flowers, ASPAC, Buffles

Groupe B : Adjidja, Aso Modèle, Abo Sport

READ MORE

Handball – Projet «Sport au Féminin» : Le satisfecit d’Emmanuel Macron !

Une foule majoritairement au féminin, a accueilli le Président Français Emmanuel Macron, mercredi, 27 juillet 2022, sur le terrain de différentes disciplines sportives de l’Ecole française de Montaigne. Une belle occasion pour apprécier de plus près, la vitalité de la coopération bénino-française dans le domaine sportif. Une coopération dont l’un des pans reste l’accompagnement des jeunes filles à travers le projet «Sport au Féminin» qui concerne trois disciplines sportives dont le handball.

Emmanuel Macron, le Président de la France, était en visite au Bénin, du mercredi 27 au jeudi 28 juillet 2022. Occasion propice pour se rendre au Lycée français de Cotonou pour apprécier de plus près, les projets sportifs. Il a été accueilli par le Ministre des sports du Bénin Oswald Homeky, son conseiller au sport, Jean Marc Adjovi Boco, Isabelle Yacoubou, internationale basketteuse Bénino-française, Rock Feliho ancien handballeur franco béninois, les présidents de Fédérations concernées dont le président de la Fédération béninoise de handball (FBHB), Sidikou Karimou et les jeunes sportives. Au cours de sa visite, le président Emmanuel Macron n’a pas manqué de dire son satisfecit en ce qui concerne le Projet «Sport au Féminin».

«Je voudrais vous dire qu’on croit beaucoup au sport et ça fait partie de ce que la France veut faire avec le Bénin dans les prochaines années et en particulier, le sport pour les jeunes filles que vous êtes», a-t-il fait savoir. «Ce que vous êtes en train de faire, c’est d’apprendre un sport qui vous plait, de vous faire des amies, d’avoir une pratique et en soi, c’est une formidable expérience. Je pense que nous, on est utile si on vous aide à avoir cette chance», a indiqué le président Emmanuel Macron.

«La deuxième chose, c’est bon pour la santé (et on fait pareil chez nous). La troisième chose, ça (le sport) permet de former des athlètes et de futures championnes comme Isabelle (Yacoubou) et d’autres. Et donc, c’est une chance formidable et j’espère que beaucoup d’entre vous pourront aller dans les meilleurs clubs mais surtout, vous pouvez aussi forger les grands clubs du Bénin et de toute la région de demain», a-t-il poursuivi.

Avant l’arrivée du président Français, Sidikou Karimou, président de la Fédération béninoise de handball a passé quelques instants avec les filles handballeuses bénéficiaires du projet «Sport au Féminin» financé par l’Ambassade de France.  En tant qu’ancien pratiquant de la discipline, il a gratifié les jeunes filles d’un somptueux geste (lob).

Pour rappel, au niveau du Handball, ce projet se décline en un volet formation et un volet compétition notamment la formation en gestion administrative (qui a eu lieu en juillet 2022), la formation des arbitres et délégués techniques femmes (en septembre 2022), la formation des entraîneures pour la licence D (septembre 2022), les compétitions zonales (août 2022) et la compétition nationale (décembre 2022).

Ce projet de deux ans vise à favoriser le développement de la pratique sportive féminine au Bénin. Les trois grandes composantes sont notamment appuyer la politique béninoise des sports à développer une stratégie de féminisation de la pratique sportive (composante 1), développer l’offre sportive pour les filles et les femmes (composante 2) et promouvoir la pratique du sport chez les filles et les femmes (composante 3).

Quelques photos officielles lors de cette visite à découvrir via ce lien

 

MONTAIGNE - MACRON HOMEKY - 27 juillet 2022 - 101

 

Abdul Fataï SANNI (Article à lire dans le numéro 3 du CHABALA)

READ MORE

Handball, Projet Sport au féminin : Des femmes dirigeantes ouvrent le bal d’une série d’activités

Les activités FSPI du projet Sport au Féminin co-piloté par l’Ambassade de France et le Ministère des Sports ont effectivement démarré ce mercredi 20 juillet 2022 à la salle Le Plateau de l’Hôtel Bel Azur de Grand-Popo, pour ce qui concerne le handball, une des disciplines pilotes dudit projet.

La première activité qui ouvre le bal de cette série d’activités qui va s’étendre du mois de juillet à décembre 2022 est la formation en gestion administrative. Douze femmes dirigeantes sélectionnées dans tout le Bénin, sur la base de critères bien définis vont bénéficier des conseils d’experts afin de pouvoir administrer efficacement une organisation sportive. 

Après l’arrivée et l’installation des participantes, des formateurs et officiels, la cérémonie de lancement a démarré à 09h30. La 3e vice-présidente de la Fédération Béninoise de Handball et en même temps, point focal du projet « sport au féminin » au niveau de l’instance, Me. Clarisse Hounzali Houngbedji a, dans son allocution rappelé aux participantes l’importance de ce rendez vous de 72 heures en les invitant à retenir le maximum possible de notions afin d’avoir les aptitudes nécessaires pour administrer une organisation sportive. 

Clarisse Hounzali galvanise les douze femmes participantes 

« Ce jour pour nous à la Fédération est mémorable. Parce que, nous avons eu cette opportunité de nouer un partenariat avec l’ambassade de France sous l’égide du ministère des sports qui nous permet donc de poser d’acte, de faire des activités qui, au terme, vont booster le handball féminin« , se réjouit t-elle d’abord.  « Quel que soit le championnat, que cela soit  professionnel ou amateur, au niveau des femmes, tout est à refaire. Déjà pour tout refaire, il faut que celles qui ont de la matière, celles qui ont pris par le milieu, celles qui ont aujourd’hui une certaine expérience puissent avec nous trouver, obtenir plus de compétences pour atteindre l’objectif qu’est le rayonnement du handball féminin. Si nous sommes ici ce matin sur la gestion administrative d’une association sportive, vous convenez avec moi que c’est autant de ressources qui nous permettront normalement de mettre la main sur des échantillons bien définis et d’avoir les outils nécessaires pour gérer ces ressources humaines. Et, mon propos est relatif aux femmes. Quand nous voulons monopoliser des jeunes filles qui entrent dans le milieu pour leur permettre d’atteindre le meilleur niveau au handball et permettre de cette manière donc au handball béninois de retrouver ses lettres de noblesse, c’est que tout partira de nous aujourd’hui, mères, grand-sœurs,… nous qui avions déjà capitalisé une certaine expérience. », poursuit-elle. Elle rappelle aux participantes d’être surtout décontractées.  « Nous ne sommes pas venus à l’école, nous sommes ici pour la pratique, un partage d’expérience pour permettre à chacun de nous d’avoir l’aptitude appropriée pour la gestion d’une association sportive. Et, si donc vous voulez avoir les outils nécessaires pour, ensemble, accompagner le handball béninois, je vous demande donc chères dames, d’être assidues, d’être assez présentes. Je vous prie de bien vouloir respecter les consignes des formateurs pour qu’ensemble dans deux…trois ans, on commence par voir qu’il y a un nouveau souffle dans le handball béninois en général et le handball féminin en particulier.« , conclu-t-elle. 

Fernando Hessou félicite la FBHB pour la qualité du « casting »

Fernando Hessou, le Secrétaire Général du Comité national olympique et sportif béninois et aussi formateur pour cette activité a félicité la fédération béninoise de handball pour la qualité de la sélection des douze femmes et a donné le top pour cette randonnée de 72 heures. « Je me réjouis personnellement de me rendre compte que vous aviez fait un casting exceptionnel, intergénérationnel, et c’est fabuleux. C’est très bien réfléchi. Le handball est une discipline qui se gère d’une façon particulière que les acteurs doivent maîtriser. C’est à cet exercice que nous nous sommes conviés ici pendant 72 heures. Il vous faut avoir des connaissances sur la structuration du sport mondial, parce que vous êtes à la base. Au nom du président du Comité national olympique et sportif béninois, Julien Minavoa, je voudrais vous dire que vous êtes sur la bonne voie. Parce que, nous rêvons d’avoir des générations dorées, nous rêvons de voir nos handballeuses au plus haut niveau et d’avoir une bonne maîtrise de l’administration du handball à la base. C’est extrêmement important c’est pour cela je voudrais également vous inviter à vous rendre disponible tout au long de ces 3 jours, à mettre beaucoup du vôtre pour que les échanges soient véritablement fructueux, constructifs et prometteurs pour le développement du handball dans notre pays. C’est sur c’est mots que je déclare ouvert ce rendez-vous.« , a-t-il déclaré

Pour ce premier jour de formation, les compétences en gestion (1ère partie) était le module développé. Il était question des fondements d’un organisme sportif (constitution), de la gouvernance des organisations sportives, des rôles des dirigeants d’une organisation sportive et la prise de décision.

READ MORE

Handball – Projet « Sport au Féminin » : 12 femmes à l’école de l’administration d’une organisation sportive

Sous l’égide du ministère des Sports, la Fédération Béninoise de Handball en partenariat avec l’Ambassade de France organise les activités FSPI du projet Sport au Féminin qui vont s’étaler sur la période allant de Juillet à Décembre 2022.

Les activités de ce projet qui couvriront toute l’étendue du territoire national se déclinent comme il suit :

1) Formation en gestion administrative : (juillet 2022)

2) Formation des arbitres et délégués techniques femmes : (septembre 2022)

3) Formation des entraîneures pour la licence D : (septembre 2022)

4) Compétitions zonales : (septembre 2022)

5) Compétition nationale : (décembre 2022).

Ainsi, du 20 au 22 juillet prochain à Grand Popo (Hôtel Bel Azur), douze femmes sélectionnées dans tout le Bénin, sur la base de critères bien définis, bénéficieront des conseils d’experts pour administrer effectivement une organisation sportive.

Rappelons que c’est le mardi 31 Mai 2022 dernier à Cotonou, que le ministre des Sports Oswald HOMEKY et l’Ambassadeur de France près le Bénin SEM Marc VIZY ont procédé à la signature d’une convention entre l’Ambassade France et le Ministère des Sports du Bénin dans le cadre du projet FSPI Sport Au Féminin. Le handball fait partie des trois disciplines choisies pour le projet (avec le basketball et l’athlétisme, Ndlr). Ce projet de deux ans vise à favoriser le développement de la pratique sportive féminine au Bénin. Ces trois grandes composantes sont les suivantes :

Composante 1: Appuyer la politique béninoise des sports à développer une stratégie de féminisation de la pratique sportive

Composante 2: Développer l’offre sportive pour les filles et les femmes

Composante 3: Promouvoir la pratique du sport chez les filles et les femmes

READ MORE

Téléchargement gratuit des nouvelles modifications des règles de jeu de handball en salle

Nous vous informons des quatre modifications suivantes des règles de jeu du handball en salle, qui entrent en vigueur à partir du 1er juillet 2022.

  • Inclusion du nouveau ballon sans résine dans les règles de jeu pour donner suite aux modifications du règlement de ballon de l’IHF, conformément à la décision du conseil de l’IHF du 1er juillet 2019, pour permettre l’utilisation du nouveau ballon sans résine lors des matchs officiels de l’IHF (voir la règle 3:2)

 

  • Jeu passif – Réduction de 6 à 4 du nombre maximum de passes autorisées après le geste d’avertissement, visant à rendre le jeu plus attractif (voir règle 7:12 et Interprétation 4).

 

  • Les situations de jeu dans lesquelles le tir d’un joueur, qui n’est pas entravé par les défenseurs de l’équipe adverse, frappe la tête du gardien de but, seront considérées comme comportement antisportif et sont à sanctionner par une exclusion immédiate de 2 minutes. Cette modification vise à protéger la santé des gardiens de but (voir règle 8:8).

 

  • Introduction d’une Zone pour effectuer les engagements (cercle de 4 mètres de diamètre) se trouvant au milieu de la ligne médiane pour favoriser un bon rythme du jeu et faciliter l’observation par les arbitres (voir règle 1:9, 10:5, 15, et l’interprétation 5). 

 

Pour plus de détails, veuillez consulter les règles de jeu de handball en salle révisées (avec les modifications surlignées en jaune), disponible pour téléchargement ci dessus : 

Presentation des règles de jeu 2022 (1)

REGLES DE JEU HANDBALL EN SALLE EDIMARS 2022 (1)

READ MORE
Oswald Homeky

Grâce au lobbying d’Oswald Homeky, le Bénin invité en France pour un tournoi international de handball

Dans une lettre en date de ce 22 juin, le ministère des sports dirigé par Oswald Homeky informe la Fédération Béninoise de Handball de l’invitation de notre pays par l’association HANDBALL CLUB Nantais à un tournoi international à Nantes. La compétition sera organisée les 26, 27 et 28 août 2022 à Nantes.

Ce tournoi qui se veut un creuset d’échanges sportifs entre joueurs, encadrements techniques et arbitres vise essentiellement à fédérer les jeunes sportifs venant d’horizons variés (clubs, régions, pays) autour d’un évènement à dimension internationale. « La délégation devra être composée de quatorze (14) jeunes joueurs au maximum nés entre 2007 et 2009 et d’un maximum de deux (02) accompagnateurs.», précise le communiqué.

Le dynamisme et le lobbying du ministre des sports ont une nouvelle fois porté leur fruit. Après l’augmentation substantielle des subventions de la Fédération Béninoise de Handball cette année, la promotion du handball féminin à travers un projet co-piloté avec l’Ambassade de France, Oswald Homeky décroche une participation de notre pays à un tournoi international.

Il convient de rappeler qu’il s’agit de la deuxième invitation internationale reçue par la Fédération Béninoise de Handball après celle de la Fédération Royale Marocaine pour un tournoi international à Laayoune du 21 au 26 juin 2022. Un tournoi qui permettra d’inaugurer le nouveau complexe sportif haut standing de Laayoune. Mais, ce tournoi servira de préparation pour l’équipe nationale marocaine dans le cadre pour la CAN de Handball en Egypte.

Invitation à un tournoi de handball à Nantes

READ MORE